13e Festival Choral International de Chine et Colloque de la FIMC consacré à l’éducation

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 11000 enthousiastes venus du monde entier réunis à Pékin

Emily Kuo, musicienne et Vice-Présidente de la FIMC

Depuis sa création en 1992, le Festival Choral International de Chine demeure le seul festival choral international au niveau national. Il s’est tenu à ce jour 12 sessions biennales sans interruption, promouvant l’amitié et développant le chant choral grâce à la participation d’organismes et de personnes chinois et internationaux. Ce festival est devenu un rendez-vous culturel important pour les chefs de chœur et l’éducation chorale universelle, par la mise en valeur du travail esthétique et l’utilisation de la musique chorale afin de promouvoir et répandre tant la culture chorale chinoise que la culture chinoise en général.

En 2014, en un effort conjoint de la FIMC et de l’organisation du 12e Festival Choral International de Chine, ce Festival invita plus de 188 chœurs de Chine, des Etats-Unis, du Mexique, des Philippines, de Lituanie, d’Egypte, de Roumanie, du Portugal, de Hongrie, d’Ukraine, d’Afrique du Sud, de Slovénie, etc., à se réunir à Pékin pour fêter l’art du chant choral.

Le 13e Festival Choral International de Chine et le Colloque de la FIMC consacré à l’éducation s’ouvrit à Pékin le 26 juillet 2016, dans le Grand Auditorium Populaire. Il se termina le 1er août, dans le Centre Artistique Tianqiao de Pékin.

Opening Ceremony of the 13th China International Chorus Festival in Beijing

Plus de 11000 férus de chant choral se réunirent à Pékin lors du Festival Choral International de Chine. Une équipe de 25 experts, tant chinois qu’internationaux, guida, commenta et entraîna chacun des chœurs inscrits. Cette nouvelle pratique, où des experts entraînent chacun des chœurs, a remplacé le concours traditionnel et le décompte des points. Des concerts individuels, planifiés ou impromptus, emplirent chaque quartier de Pékin de chant et de musique. En même temps, la coopération de Shanghai porta ses fruits sous la forme d’un stage d’été de chant. Un concert réussi fut donné et il y eut aussi des représentations sur la Mer du Nord, la Grande Muraille et autres lieux célèbres, prenant la forme de “représentations-éclair” très appréciées des auditeurs. “Ecoutez à Pékin de la Musique Chorale du Monde Entier”: telle est la vision du comité organisateur du Festival.

Le 27 juillet, des douzaines d’experts de la communauté chorale internationale suggérèrent que la Chine insiste davantage sur le rôle de l’éducation esthétique pendant le Festival Choral International de Chine et le Colloque de la FIMC sur l’Education. Ils pensent en effet que l’art de la musique chorale promeut l’harmonie collective et enseigne aux chanteurs des leçons difficilement accessibles dans un environnement traditionnel. La jeunesse devrait prendre la tête de ce mouvement. Il faudrait renforcer l’apprentissage choral et tenir compte de leurs réussites artistiques. Améliorer la connaissance universelle du chant choral enrichira le niveau de la musique chorale, tout en améliorant la santé physique, mentale, et la socialisation des adolescents.

On compte parmi les événements importants du 13e Festival Choral International chinois le tout premier colloque sur l’éducation auquel participa le Ministère de l’Education et des leaders du chant choral. Ce colloque établit un lien entre les départements d’éducation de plus de 20 provinces pour discuter de l’importance et de l’avenir de l’enseignement choral.

Au matin du 31 juillet, dans le Centre des Colloques et Loisirs de Hot Spring, la remise des prix eut lieu en la présence de plus de 200 chœurs, chinois et étrangers. Les résultats des chœurs participant au festival furent rendu publics. Contrairement aux précédentes cérémonies, les notes étaient données par 25 experts internationaux se fondant sur la performance générale du chœur comparée à celles de tous les participants. Les chœurs furent divisés en 4 niveaux, A/B/C/D. Ainsi tous les chœurs purent-ils écouter, en direct, les remarques des experts. Ce nouveau système d’évaluation et de notation permit aux chœurs de s’améliorer, et donc d’élever le niveau général des chœurs chinois.

Children’s Choir Performance

Le 13e Festival Choral International de Chine n’aurait pas pu faire venir plus de 238 chœurs de 44 pays, organiser 20 concerts et plus de 204 magnifiques représentations impromptues, en 7 jours, sans le soutien et la coopération du Ministère de le Culture de la République Populaire de Chine, du Comité Municipal d’Instruction de Pékin, du Gouvernement Populaire du District de Xicheng de la municipalité de Pékin, de la FIMC, du Groupement des Arts et Spectacles de Chine, de l’Association des Chœurs de Chine, de Pïao Wu Tong, de Rendez-vous à Pékin, de l’Opéra de Guangzhou et du Grand Théâtre de Benlam.

Les festivals de grande ampleur tel le 13e Festival Choral International de Chine seraient impossibles sans le surprenant bénévolat des volontaires aidant à la coordination et la programmation des représentations, des arrivées et départs, des repas et du logement, des séminaires, ateliers et expositions : des tâches les plus visibles aux plus menues. Un grand merci à tous ces héros de l’ombre qui donnèrent leur temps et leur énergie pour assurer un déroulement sans accroc.

Pareils événements rendent évident que les festivals choraux de par le monde sont le meilleur moyen de réunir les gens venus de partout. Le rapport entre les chanteurs et les participants transcende les langues, les politiques et les cultures, résonne dans les âmes et les chœurs de tout un chacun.

 

Emily Kuo est largement connue en tant que musicienne aux multiples talents, et ayant réussi dans les affaires. Elle créa en 2007 la Fondation Sino-américaine pour les Echanges Culturels (CAIEF) avec pour principal objectif la promotion et le développement des échanges culturels. L’année suivante, en 2008, elle produisit et exporta un opéra original, “Adieu, ma concubine“, de l’Opéra National de Chine dans six grandes villes américaines. Cet opéra reçut moult éloges et comptes rendus dithyrambiques, pendant et à la suite de la tournée américaine. En même temps, l’opéra fut désigné pour faire partie du programme des Olympiades de Pékin en 2008 et reçut le “Prix Wenhua” du Ministère de la Culture chinois. La même année, Emily soutint aussi la tournée du Chœur Mondial des Jeunes et des représentations à Macao S.A.R. Mécène depuis la création du Chœur des Jeunes d’Asie-Pacifique, elle a emmené ce chœur dans plusieurs tournées internationales. Tout au long de ces cinq années, ce projet a produit et confirmé beaucoup de jeunes chefs de chœur talentueux, et des professionnels de la musique. Emily fut élue membre du bureau de la FIMC en 2012 et, en 2014, Vice-présidente de cette prestigieuse organisation. Elle entend promouvoir et développer la musique chorale, conduire l’ensemble des communautés chorales vers l’excellence, et mener à bien le rêve de paix universelle par le chant choral au-delà de la politique, la race, la richesse ou la pauvreté. Emily Kuo est actuellement Vice-présidente de la FIMC, fondatrice et présidente de la Fondation sino-américaine pour les Echanges culturels, Présidente du Groupe pour le Développement des Quatre Saisons de la Culture, et présidente du Groupe d’Investissement des Quatre Saisons. Courriel: emily.kuo.lm@gmail.com

 

Traduit de l’anglais par Claude Julien (France)

 

Group Photo of Top 10 Choirs with Michael J Anderson, IFCM President

 

De notre reporter Inessa Bodyako….

Le Festival Choral International de Pékin fut très varié dans son contenu, et émaillé de moments mémorables : tout à fait étonnantes étaient les cérémonies d’ouverture et de clôture, tant par leurs dimensions que par leur organisation. Près de toute une semaine de concerts dans la Salle de Concerts de Pékin à l’acoustique parfaite, des programmes très intéressants, des master classes par des musiciens de très haut niveau sur tous les parfums de l’art choral et, bien entendu, la Conférence de la FIMC sur l’Éducation chorale.

Voici mes impressions au sujet du concours:

Des chœurs d’un peu partout dans le monde concouraient en 12 catégories : chœurs d’enfants, voix mixtes, chœurs masculins et féminins, ensembles, jazz, pop, etc… Pour les 238 chœurs participants, la seule contrainte était que la prestation devait durer 15 minutes au maximum. Chaque chef était donc libre de présenter un programme de son choix.

Le jury du concours était composé d’experts de l’art choral et de musiciens de haut niveau d’un peu partout dans le monde : Afrique du Sud, Amérique, Finlande, Danemark, Royaume-Uni, Serbie, Norvège, Venezuela, Ukraine, Biélorussie, Estonie.

Judges, lecturers and some volunteers

Le Comité Organisateur avait réparti le jury en 5 groupes, chacun comportant à la fois des musiciens chinois et des experts étrangers. Pour le jugement des prestations, chaque juré devait octroyer une cote sur 30 prenant en compte les compétences de base, les techniques vocale et artistique. L’évaluation devait être formulée juste après la prestation, ce qui est plutôt inhabituel dans un concours choral.

Chaque chœur recevait alors un Certificat de Conformité en fonction de son score, depuis le niveau A (niveau élevé soutenu – Médaille d’Or) jusqu’au niveau D. Chaque groupe constitué de 5 experts a sélectionné deux ensembles parmi tous les chœurs entendus pour participer au Concert Final qui avait lieu le 1er août au matin au Centre Artistique de Concerts Tianqiao.

Les 25 jurés ont alors sélectionné les meilleurs des meilleurs chœurs, à la majorité des voix.

Les trois premiers prix ont été octroyés au Sheng Kung Hui Nam Woo Memorial Secondary School (Hong Kong), au Peiyang Chorus (Chine), au Vox Diposa Choir of DRC (Congo).

Il est absolument stupéfiant de constater la croissance “en qualité et quantité” de l’art choral chinois au cours de la dernière décennie. Selon Lee Paige (Lee Peizhi), Président de l’Association chorale chinoise, “créée il y a 30 ans, en 1986 l’Association comptait 100 membres, et maintenant ils sont plus de 60.000 (personnes et organismes) (http://www.cca135.com/). Notre mission consiste à soutenir et à développer la musique chorale.”.

Le principe de base de l’organisation du Festival international a été de permettre le développement de la meilleure expression de la musique chorale tant par un concours que par la promotion des échanges entre les cultures et les formes chorales des cinq continents : “Venez à Pékin écouter les Voix du Monde” : 12.000 participants dans 12 catégories ont matérialisé concrètement la vitalité du Festival !

Inessa Bodyako (minskinessa@gmail.com)

 

Traduit de l’anglais par Jean Payon (Belgique)

PDFPrint

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *