La musique chorale, vecteur de changement social au Nigéria

  • 5
  •  
  •  
  •  
  • 0
  •  
  •  
  •  

Par Ifeyinwa (Ify) Ebosie, Présidente et Initiatrice du Festival Annuel de Chœurs Nigériens (FACN)

 

FACN: Catalyseur pour une société désirable

Par nature, le système nigérien est très complexe; il est constitué d’un grand nombre de composants interconnectés interagissant de différente façons, telles par exemple ses ressources écologiques universellement reconnues; aussi bien que de nombreux héritages tangibles et intangibles issus de ses différences et diversités socioculturelles de plus de 250 ethnies et cultures (http://tourism.gov.ng/).

2014-2_OnePage.indd

Cependant, la mauvaise gestion et le mélange des différentes activités ethniques et culturelles ont eu pour résultat une stratification sociale, une solidarité mécanique, la prolifération de rivalités ethniques et de conflits violents, de même qu’un taux élevé de chômage dans la nation, etc. Par exemple le Nigéria, depuis la mise en place de son gouvernement démocratique en mai 1999, a perdu des vies innocentes dans des crises ethno-religieuses et politiques, et aujourd’hui il est confronté à des attaques terroristes.

 2014-2_OnePage.indd

La naissance d’une mission d’excellence: le Festival Annuel de Choeurs Nigériens

La quête du peuple pour la paix et l’unité au milieu d’autant de violence dans le pays donna naissance au FACN. Chaque zone géopolitique au Nigéria à l’époque avait d’une façon ou d’une autre gouté à la pilule amère des conflits violents.

dossier_4_Choral_Music_Nigeria_PICTURE 3

Le FACN est une manifestation de l’engagement communautaire, annuel et national, qui vise à construire une société désirable pour tous à travers son système hautement transformatif. La structure du FACN, connu comme “modèle pratique FACN” montre comment la musique, en tant que langage universellement accepté et médium non-violent, peut être utilisée pour libérer les potentiels créatifs économiques des communautés ainsi que leurs constituants en redynamisant leur capital socioculturel, en actionnant les capacités créatrices humaines des communautés, en promouvant les mesures concrètes et les changements de perspective qui s’imposent pour la régénération sociale, la consolidation de la paix et le développement économique créatif.

Le modèle expose les activités et les pratiques du FACN dans quatre sphères fonctionnelles: les activités qui précédent l’événement, les activités principales elles-mêmes, les activités après l’évènement, l’évaluation du programme et de la prestation.

dossier_4_Choral_Music_Nigeria_PICTURE 4a

Activités précédent l’évѐnement: promouvoir la diversité culturelle

Ceci est la base utilisée pour obtenir des données fiables quant aux activités culturelles uniques et activités créatrices, aux capacités des communautés de reformuler leur capital socioculturel, et en conséquence de promouvoir des règlements qui feront évoluer les retombées des activités créatrices en économie créatrice et culturelle formelle, renforçant la diversité et évaluant les activités religieuses en termes de ses apports pour remplir les conditions de solidarité sociale et d’intégration nationale, utilisant aussi des activités comme les visites de courtoisies, les sessions de groupe à thème etc… au cours des rassemblements préliminaires du FACN dans les communautés locales.

Ify Ebosie with former Head of State, Yakubu Gowon
Ify Ebosie with former Head of State, Yakubu Gowon

Activités principales de l’évѐnement: unité dans la diversité par la coopération interculturelle

La grande finale du FACN à Abuja, capitale fédérale, est le rassemblement qui s’occupe des problèmes liés à l’inégalité, aux préjugés sous-culturels ou aux différences, ainsi qu’aux rivalités ethniques. Le FACN professe l’opportunité égale aux différentes couches sociales à travers l’implication, la participation, et la création, en termes d’activités culturelles créatrices indifféremment de la partie du pays dont les gens sont issus, à partir des catégories suivantes de groupes musicaux : les chorales religieuses, les chorales d’institutions éducatives et les chorales sociales.

La manifestation encourage, chaque année, un système de réseau intégré visant à mettre en contact les gagnants de ses festivals préliminaires et autres activités qui représentent les différentes ethnies et cultures à travers le pays, dont ceux issus des zones vulnérables et post-conflit. De cette façon, l’unité dans la diversité est promue à travers des dialogues et expressions interculturelles innovatrices et expressives. Les communautés deviennent suffisamment auto-organisées pour réagir raisonnablement à la diversité et au changement, et ensemble elles recherchent des solutions aux conflits et d’autres défis lorsqu’on peut en trouver pour la coopération interculturelle, l’insertion sociale et la cohésion. Les participants des différents niveaux reçoivent des certificats, des médailles, des trophées et des primes.

dossier_4_Choral_Music_Nigeria_PICTURE 6

Aprѐs l’évènement: transformer les talents et activités culturels créateurs en moteurs pivots économiques

Cette phase du FACN met en évidence l’importance de la culture et la créativité à la fois en tant que conducteur et catalyseur du développement durable humain. Le FACN, après l’évènement, exploite ce podium pour valoriser au mieux l’énergie et le potentiel productif parfois rétif, mais néanmoins créatif, de jeunes talents, et d’autres groupes vulnérables tels que des femmes, qui sont en général victimes des activités violentes dans le pays.

Les candidats sont sélectionnés, et ceux qui sont éligibles sont ensuite formés, grâce à la communauté de pratique du FACN et la formation à la capacité créatrice humaine; des formations professionnelles sont également offertes, pour ceux identifiés comme joueurs potentiels dans le secteur créatif tels que les musiciens, les comédiens, les administrateurs, les agents, etc. De cette façon, le FACN contribue énormément au renforcement de la capacité des communautés, et la structuration systématique des industries culturelles et créatrices en comblant les lacunes dans les différentes dimensions et étapes dans la chaine de valeurs, ainsi que la transformation de leurs talents culturels créatifs, activités et performances en moteurs économiques pivots dans les communautés.

 

Evaluation et suivi des activités: programme de mise en œuvre du FACN

Ces activités sont ajoutées pour mesurer si l’implémentation a atteint des objectifs et/ou résolu des difficultés identifiées au départ. L’orientation ici est que chaque état, chaque groupe ethnique, chaque culture est unique, et donc qu’ils doivent être approchés d’une manière unique pour renforcer leur diversité et leur spécificité, pour maximiser les profits économiques et non-économiques dans chaque communauté.

Virtuellement, toutes les communautés au Nigéria sont très riches en héritage inexploité de culture créatrice potentielle, dont des festivals de musique et des performances.

Malgré les perspectives encourageantes, beaucoup d’occasions de créer des valeurs ont échoué à cause de certains obstacles comme le manque d’investissement ou de capacités entrepreneuriales, les infrastructures inadaptées pour supporter la croissance de l’industrie. Pour faire face à ces obstacles, et contribuer à la construction d’une société désirable, le FACN accueille les partenariats, les alliances stratégiques, la collaboration et l’échange de programmes, spécialement en rapport avec le développement de la musique chorale; la création, la production et la distribution de produits culturels et créatifs, la reformulation des capitaux socioculturels, ainsi que le renforcement des capacités. En rapport avec ce qui est écrit ci-dessus, le FACN a participé au 5ème Forum Mondial sur la Conférence Musicale, à Brisbane, en Australie.

dossier_4_Choral_Music_Nigeria_PICTURE 7

Cet article est basé sur les échanges du FACN avec toutes ces parties prenantes et partenaires, sur ses activités et expériences en cinq années de son existence, ainsi que sur le rapport spécial des Nations Unies sur la créativité économique.

 

Ifeyinwa (Ify) Ebosie, est Présidente et Initiatrice du Festival annuel de chœurs nigériens (FACN), manifestation qui s’efforce de régénérer les communautés à travers son cadre transformatif utilisant la musique comme force unificatrice. Le FACN est membre national statutaire du Conseil International de Musique (CIM). Ses contributions se centrent sur la direction et la facilitation du développement et des efforts de réformes en vue de libérer les potentiels culturels et économiques créateurs des communautés et de leurs membres en reformulant leurs capitaux socioculturels. Elle reste une excellente agente de changement et a documenté un parcours d’accomplissements. Avec le support de son cercle de collègues expérimentés, amis et travailleurs, Ify Ebosie a prouvé à de multiples reprises son habilité à diriger dans plusieurs circonstances difficiles. Email: princessofmosthigh@gmail.com

 

Traduit de l’anglais par Pierre Peterson (Haîti)

PDFPrint

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *