Edition 2016 du Festival Internacional de Música de Cantonigròs a Vic, tellement plus qu’un festival !….

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par Christopher Horner, enseignant et violoniste 

En cette année où Vic a été élue centre culturel de la Catalogne, la ville a également accueilli pour la cinquième année consécutive l’un des festivals de musique et de danse les plus réputés au monde: le Festival Internacional de Música de Cantonigròs a Vic. Actuellement dans sa 34ème année, le Festival est devenu l’un des éléments incontournables de l’héritage culturel catalan, puisqu’il s’agit d’un évènement qui rassemble chaque année à Vic de nombreuses nationalités. Au cours de ce festival, l’importance de Vic en tant que centre culturel catalan peut sembler presque éclipsée parfois du fait qu’il est le point d’attention d’un rassemblement et d’une célébration internationaux au travers des concours et des concerts de danse et de musique liés au Festival qui attire un public local, régional et international. Dans le même temps toutefois, l’importance de disposer d’un centre tel que Vic comme hôte du Festival ne peut pas être sous-estimée; cela vaut donc la peine de considérer la personnalité à part de cette ville, pour appréhender l’alchimie qui prend corps chaque année au cours de ces quatre jours de juillet tandis que se déroule le programme du Festival.

Polifonica Chamber Choir, Belarus

La ville de Vic date de l’époque romaine; elle s’appelait alors Ausa, et les Wisigoths l’appelaient Ausona. C’est à partir de ces racines qu’est certainement apparue l’actuelle ‘Osona’, nom donné à la région qui, Vic y compris (de l’ancien nom Vich), peut encore être retrouvé à différents points de la ville. De nombreux festivals d’envergure ont lieu chaque année à Vic, ce qui confirme que la ville est un important centre culturel de la Catalogne. Le Mercat Mediaeval de Vic (le mot catalan ‘Mercat’ signifie Marché ou Commerce) recrée une ambiance médiévale à travers la musique dans ses rues, et le Mercat de Musica Viva de Vic rassemble de nombreuses personnes à Vic chaque année à l’occasion de la célébration festive de toutes sortes de musique. Vic dispose également d’une Université renommée, l’une des plus récentes en Catalogne mais qui a déjà fait ses preuves comme l’une des universités les plus importantes en dehors des quatre plus grandes villes de Catalogne. Il y a également le fameux Musée Episcopal et le Musée du Cuir. Le Seminari de Vic est l’une des preuves de l’importance de Vic par le passé, en tant que centre pour les hommes se préparant à la prêtrise. Les nombreuses chambres de l’édifice sont désormais mises à la disposition des visiteurs de Vic, touristes ou conférenciers, et elles ne désemplissent pas durant le Festival pour accueillir à la fois des groupes de visiteurs ou le grand nombre de bénévoles.

Loughgiel Folk Dancers, North Ireland

Proche de Vic, le village de Cantonigròs a été l’hôte du Festival depuis sa création en 1982 jusqu’en 2012 lorsque son Président, Josep María Busquets, a proposé de le déplacer au Théâtre Atlàntida proche de Vic lorsque la ville est devenue l’hôte du Festival. Le caractère distinctif du Festival a été établi dans ce petit village de 200 habitants situé dans les spectaculaires environs montagneux de la Plana de Vic (Plaine de Vic). Copié sur l’idée de l’Eisteddfod gallois, il prend pour inspiration le Welsh International Eisteddfod de Llangollen et beaucoup d’éléments de l’Eisteddfod y ont été incorporés dès le départ. Cela a été évident notamment dans la remarquable cohorte de bénévoles en provenance de Cantonigròs et des alentours qui, dans la lignée des traditions galloises, apportent depuis des années l’hospitalité et des “coups de main”. Cependant, ceci a désormais été étendu de façon à inclure des membres d’organisations de jeunes en provenance du monde entier qui, armés d’un impressionnant arsenal de compétences en langues étrangères et en communication, ont choisi de venir travailler au Festival d’année en année. Tous ces groupes de volontaires sont un élément-clé de la survivance et du succès pérenne du Festival, dans la préservation de son caractère spécifique et de sa philosophie.

Choir April, Russia

Tout au long de l’année une petite équipe très motivée travaille dans les bureaux du Festival, tandis que d’autres collaborateurs complètent les rangs aux postes-clés dont un nombre significatif est détenu par la famille Busquets. Tous aussi compétents les uns que les autres chacun dans son domaine, les membres de la famille travaillent ensemble en étroite collaboration avec l’équipe du Bureau et les collaborateurs ayant des degrés variés de responsabilité. Associant leur forces avec les  bénévoles de l’équipe durant le Festival, ils apportent à leur travail une connaissance approfondie de la philosophie du Festival en réalisant ensemble plus de choses que ne le feraient la plupart des équipes deux fois plus grandes. Ce qui fait se démarquer cependant ce festival, c’est qu’il demeure le seul à être membre de l’EAF (European Association of Festivals[1]) tout en étant géré entièrement par des bénévoles. Il s’agit donc d’un festival entièrement amateur, au sein d’une association qui dispose parmi ses membres de festivals aussi prestigieux que celui de Salzbourg, de Lucerne et des Flandres. Il ne s’agit pas seulement d’une très haute distinction qui confirme le prestige du Festival Internacional de Música de Cantonigròs a Vic aux yeux du monde des festivals, mais aussi d’un remarquable témoignage humain de tout ce qui peut être réalisé au travers des années d’un travail bénévole de fond.

Closing ceremony of the festival

Afin d’atteindre le niveau des groupes que le Festival visait à attirer, un déplacement au  théâtre Atlàntida, près de Vic, a été annoncé pour le 30ème anniversaire du Festival en 2012, et son nom a été changé de façon officielle en Festival Internacional de Música de Cantonigròs a Vic. Même en quittant la banlieue rurale de Cantonigròs, le Festival s’est rapidement adapté, avec son esprit particulier, à ce nouveau lieu. Equipé de deux excellents auditoriums, avec une série de concerts qui accueille les meilleurs artistes mondiaux ainsi que des artistes locaux populaires et  l’Ecole de Musique, ce prestigieux théâtre a fait ses preuves en tant que lieu merveilleux pour le Festival qui devient désormais plus qu’un simple festival, mais un véritable centre mondial qui peut être décrit par le mot typiquement catalan Convivència. On peut traduire ce mot simplement par  “vivre ensemble”, mais sa véritable signification dans le contexte de ces quatre jours par an c’est de se trouver au cœur même des idéaux d’origine des fondateurs du Festival, comme l’exprime chaque année dans ses propos le Président Josep María Busquets. Il parle du ‘partage des cultures et des traditions entre les nations au moyen du langage de la musique, en instaurant ainsi un dialogue de compréhension et de paix’. Dés le chaleureux discours de bienvenue donné au Festival depuis l’Ajuntament (Hôtel de Ville) de Vic, l’Atlàntida et les habitants de Vic, le Festival est devenu un évènement important et hautement prisé dans le calendrier de la ville.

Le Festival de cette année, qui s’est déroulé du 14 au 17 juillet, a vu un extraordinaire éventail de chœurs et de danse visiter Vic. Les prix pour les cinq compétitions ont été généreusement remis par le Generalitat (Gouvernement) de Catalogne, l’Ajuntament de Vic, l’Institutió Puig Porret et le Festival lui-même. Il y a eu un haut niveau de performance dans toutes les compétitions et les concerts en soirée. Le Concert Inaugural a rassemblé plusieurs chœurs et troupes de danse, dont le remarquable quatuor vocal catalan Melt. Ces quatre jeunes, que l’on a récemment découverts lorsqu’ils ont remporté le prix de la chaîne TV catalane TV3, ont tenu le public de Cantonigròs réellement en haleine grâce à la décontraction avec laquelle ils se déplacent du répertoire traditionnel aux œuvres contemporaines d’une redoutable complexité technique, le tout chanté avec une exactitude dans la hauteur et une correspondance parfaite avec la chorégraphie.

Le Premier Prix de la compétition des chœurs mixtes a été remporté par le Cantemus Choir (Hongrie). Ce chœur très discipliné a une excellente qualité de ton, une grande étendue dynamique et un large éventail de sonorités. Les femmes du Cantemus Choir de Chisinau (Moldavie) ont fait forte impression avec la beauté et la précision de leurs représentations pour lesquelles elles on remporté le premier prix dans la catégorie des chœurs de femmes. La touche intime de l’APZ Tone Tomsic Choir de l’Université de Ljubljana (Slovénie) était à la fois éloquente et remarquable par sa polyvalence dans un large éventail de styles et par sa musicalité intelligente et sensible. Ce chœur a remporté le premier prix dans la catégorie musique traditionnelle. La compétition de danse a été remportée par un groupe nord-irlandais, les Folk Dancers of Loughgiel. Ces danseurs ont fait preuve d’une totale unanimité de style et d’ensemble dans un grand éventail de genres, principalement traditionnels, mais se raccrochant également à des œuvres mixtes accompagnées d’une partition plus complexe. A également été très apprécié un groupe dont l’un des membres, un accordéoniste, a donné la plus émouvante représentation d’une chanson traditionnelle a capella, moment qui est devenu le principal point d’attraction du Festival.

Une nouvelle fois, le très vibrant hymne du Festival qui l’a clos au milieu des jetés de fleurs et des accolades entre les participants et le public, confirme indéniablement la réalisation de la vision commune de ses fondateurs dans la réalisation de ce ‘dialogue de paix, de connaissance et de compréhension entre les peuples’. Le Théâtre Atlàntida et même Vic peuvent être fiers d’accueillir un évènement tel que le Festival Internacional de Cantonigròs a Vic. En retour, le Festival apporte à Vic une flamme d’espoir pour le futur, en montrant tout simplement ce qu’un festival peut réaliser si on lui donne une telle vision inspirée et altruiste sur laquelle se construire.

Un tout (bien supérieur à la somme de ses parties !) et certainement beaucoup plus qu’un festival !!!  

 

Christopher Horner est un violoniste britannique qui intervient en tant qu’interprète de récitals, soliste et chambriste indépendant au Royaume Uni, en Europe et en Afrique du Sud. Il a été Directeur adjoint du département Cordes au Royal Welsh College of Music and Drama de 2000 à 2009. Il mène de front de nombreuses représentations ainsi que l’enseignement du violon,  le coaching en musique de chambre et direction de chœurs et toutes catégories instrumentales dans des festivals au Royaume Uni et dans le monde entier. Il a enregistré un CD de musique pour violon et piano de Juozas Gruodis avec le pianiste John Lenehan du label Discovery Music and Vision et son édition de la sonate pour violon et piano de ce même compositeur a été publiée cette année. Il fait partie du jury d’examen du Trinity College London ainsi que du Festival Internacional de Música de Cantonigròs a Vic (depuis 2013). Courriel: Chrishorner04@gmail.com

 

Traduit de l’anglais par Barbara Pissane (France)

 

[1] NdT : Association Européenne des Festivals

PDFPrint

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *