iPad, appareils Android et tablettes Slate: l’emploi des tablettes dans la musique chorale en 2016

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par Philip Copeland, chef de chœur et professeur

Dans notre société technologique en rapide mutation, les musiciens dans les chorales choisissent souvent de substituer une tablette à leur dossier de musique chorale en papier. Les avantages des tablettes sont évidents pour certains chefs de chœur et musiciens, et beaucoup d’entre eux s’en servent pour faire de la musique depuis des années. Les musiciens dans les chorales partageaient leurs découvertes en la matière déjà en 2011, quand des membres du chœur Schola Cantorum ont mis une vidéo sur YouTube pour présenter leurs observations:

  1. Une tablette est beaucoup plus compacte qu’un dossier et occupe ainsi moins d’espace sur scène.
  2. Avec une tablette, un chanteur peut avoir à sa disposition toute la musique dont il a besoin à tout moment.
  3. Une tablette offre une multitude de moyens d’annoter les partitions, notamment au moyen de différentes couleurs et d’autres possibilités de modifications.
  4. Une tablette permet de tourner les pages silencieusement en concert.
  5. Des applications de lecture musicale, notamment forScore pour l’iPad, possèdent des fonctions supplémentaires comme un métronome, un diapason et la possibilité d’ajouter un lien vers un enregistrement de la pièce.[1]

 

Une variété de systèmes d’exploitation

Il y a seulement six ans, l’iPad d’Apple a révolutionné le monde de la technologie. Depuis, les tablettes Android de Google et Slate de Microsoft ont apporté une contribution substantielle au marché. Choisir son système d’exploitation est un premier pas important vers l’achat d’une tablette adaptée à ses besoins.

Le système le plus populaire parmi les musiciens semble être l’iPad, quoique le système Android ait réalisé des progrès considérables ces dernières années. Les ordinateurs Slate de Windows semblent occuper la troisième place, mais cette entreprise continue de jouer un rôle important en informatique.

Selon l’article “The Best Tablets of 2016”, récemment paru dans PC Magazine, les avantages principaux de chaque système sont les suivants :

iPad d’Apple: ces tablettes offrent un vaste choix d’applications et une interface sobre et conviviale.

Tablettes Android: en plus d’être fabriquées par différentes entreprises, elles offrent un excellent système de notifications, un navigateur Internet agréable et une intégration harmonieuse aux applications Gmail, Maps et Video Chat de Google.

Slate de Windows: ces tablettes s’approchent le plus d’un véritable ordinateur, en raison notamment de l’option de faire fonctionner la version complète de Microsoft Office sur les tablettes Windows 10.[2]

En ce qui concerne les parts de marché, Android est au premier plan : deux tiers des systèmes d’exploitation des téléphones intelligents et des tablettes (66,7 %). Apple vient en deuxième place (27 %), et Windows recueille moins de 3 % du marché.[3]

Tablettes de premier rang en 2016

Ces trois systèmes d’exploitation offrent aux musiciens une variété de choix adaptés aux priorités de chacun. L’expérience technologique d’un utilisateur conditionne souvent son choix de tablette. Les utilisateurs de Windows, par exemple, sont susceptibles de sentir à l’aise avec les tablettes Slate, tandis que ceux qui possèdent un MacBook d’Apple ont tendance à préférer le système de l’iPad.

La taille de l’écran et l’espace de stockage sont des facteurs importants à considérer, surtout pour ceux qui désirent utiliser leur tablette en concert. Si les jeunes musiciens liront des partitions sans difficulté sur un petit écran, ceux qui ont plus de 45 ans ne pourront peut-être pas se concentrer sur les notes si elles s’affichent sur un écran de sept pouces. Comme un grand écran implique un poids plus important, les utilisateurs devront se demander à quel point leur tablette peut être lourde s’ils doivent la tenir en concert.

 

Appareils Android de Google

Si le prix est le facteur déterminant, le système d’exploitation Android semble être le meilleur choix. Selon le site Internet “Android Authority“, les meilleures tablettes possédant ce système d’exploitation comprennent actuellement la Pixel 3 de Google, la Nexus 9 de Google, la Galaxy de Samsung, la Shield Tablet K1 de NVIDIA, ainsi que la Xperia Z4 de Sony.[4] La fourchette de prix va de 200 $ à 650 $ et dépend d’un éventail de facteurs, notamment la taille de l’écran, l’espace de stockage et les options de connectivité à Internet.

 

Tablettes Windows de Microsoft

En juin 2016, PC Magazine présentait un aperçu des meilleures tablettes Windows. On y trouvait la Surface Book de Microsoft, l’Aspire Switch 11V d’Acer, la Venue 8 Pro 3000 de Dell, ainsi que l’IdeaPad Miix 700 de Lenovo.[5] Les prix de ces tablettes, qui ne sont que quelques-unes de celles qui ont été testées, se situent entre 299 $ à 1349 $. Comme c’est le cas des tablettes Android, les prix varient selon la puissance de traitement et les options de taille et de mémoire.

 

iPad d’Apple

Les produits vendus par Apple se sont diversifiés ces dernières années, et les iPad comptent maintenant trois différentes tailles. Deux sont de taille mini (7,9 pouces), deux sont de taille standard (9,7 pouces), et la taille la plus grande est celle de l’iPad Pro (12,90 pouces). Les prix varient selon la taille: les deux tablettes les plus petites coûtent 250 $ (Mini 2) et 500 $ (Mini 4), l’iPad Air de 9,7 pouces se vend à partir de 399 $, et les deux iPad Pro coûtent au minimum 599 $ (9,7 pouces) et 799 $ (la taille la plus grande). Si on choisit le plus grand espace de stockage et la meilleure connectivité, l’iPad le plus grand coûte 1229 $.

 

Applications de lecture musicale

À peu près toutes les tablettes peuvent faire office d’appareil de lecture musicale quand les partitions sont converties en format Adobe PDF. Android offre de nombreuses applications permettant d’annoter des documents PDF, notamment Adobe Reader (gratuite), ezPDF Reader (gratuite/3,99 $) et PDFMax (gratuite/7,99 $). Windows possède des applications similaires, dont ezPDF Reader (gratuite), PDF Annotation (gratuite/3,99 $), et PDF Notes (3,99 $). Dans le système iOS, il existe un grand nombre d’applications de ce type, entre autres iAnnotate (9,99 $), PDF Expert 5 (9,99 $) et GoodReader (4,99 $).

Le choix d’applications devrait être un facteur de grande importance pour tout musicien envisageant de se procurer une tablette. Le système iOS d’Apple possède la gamme d’applications la plus vaste, ainsi que le produit le mieux développé. Les programmes Android gagnent vite du terrain, et les appareils Windows présentent quant à eux plusieurs options.

 

Android

Quoique le système d’exploitation d’Android soit plus répandu que celui d’Apple ou de Microsoft, les applications de lecture musicale qui y sont associées sont moins nombreuses et moins développées. Parmi les applications de premier plan pour Android, on trouve MobileSheetsPro Music Reader de Zubersoft (12,99 $), MuseScore (gratuite) et Orpheus Sheet Music Pro (3,81 $).

 

Windows

Les tablettes Windows offrent plusieurs options. MusicReader PDF 4.0, un programme pour les systèmes d’exploitation Windows et iOS, contient une bibliothèque où l’on peut conserver sa musique, une fonction pour tourner les pages automatiquement, un outil d’annotation, un enregistreur et lecteur intégré, ainsi qu’un métronome et un accordeur. SheetMusic de Bug Bytes, une autre application, se présente comme “un cartable électronique pour les interprètes”.

 

iPad

L’iPad offre la plus grande variété d’applications pour les choristes. Au premier plan, on trouve forScore (9,99 $) de MGS. Une des premières applications de lecture de musique pour l’iPad, elle représente maintenant un programme essentiel pour les utilisateurs d’iOS. DeepDish GigBook de Deep Dish Designs, LLC (9,99 $) compte aussi parmi les applications populaires de ce type. Conçue spécialement pour les interprètes, elle brille par sa vaste bibliothèque musicale et son système élaboré de setlists. D’autres applications sont aussi dignes de mention, notamment unrealBook (8,99 $) et NotationPad (8,99 $).

 

Désavantages

Bien que les tablettes profitent beaucoup aux choristes lors des répétitions et des concerts, elles présentent certains désavantages dans ces situations. Le plus évident: les tablettes sont des appareils électroniques alimentés par des piles. Si ces dernières se déchargent au mauvais moment lors d’une répétition ou d’un concert, le musicien peut se trouver dans l’impossibilité de jouer!

De plus, tout appareil électronique risque de distraire les choristes ou le chef de chœur, notamment à cause des messages SMS omniprésents et des notifications de courriels. La maturité est un facteur qu’il faut prendre en compte quand on envisage l’emploi d’une tablette pour faire de la musique.

Enfin, il est généralement moins rapide d’annoter une partition dans une application de lecture musicale ou d’annotation de PDF qu’au moyen d’un crayon. Le peu de temps passé à accéder aux fonctions d’annotation de l’application s’accumule à la longue.

 

Conclusion

La technologie entraîne de petits et de grands changements dans le monde de la musique chorale, et les tablettes s’introduisent dans nos salles de répétition et de concert. À force de patience et de sagesse, nous trouverons des moyens d’adapter le potentiel de la technologie à notre but ultime : enseigner la musique plus efficacement et interpréter les pièces avec plus d’unité et de fidélité à la vision du compositeur.

 

Philip Copeland est directeur des activités chorales et professeur agrégé de musique à l’Université Samford à Birmingham (Alabama). Ses chorales donnent de nombreux concerts et ont remporté des prix des concours et des conférences internationales organisées par l’American Choral Directors Association et la National Collegiate Choral Organization. À l’Université Samford, le Dr Copeland enseigne la direction, la diction et l’enseignement de la musique. Il est titulaire de diplômes en enseignement de la musique et en direction de l’Université du Mississippi, du Mississippi College et du Southern Seminary à Louisville (Kentucky). À Birmingham, il dirige les musiciens de la South Highland Presbyterian Church et prépare l’Alabama Symphony Chorus à des concerts avec l’orchestre symphonique d’Alabama. Il est père de triplées: trois filles de neuf ans nommées Catherine, Caroline et Claire. Courriel: philip.copeland@gmail.com.

 

Traduit de l’anglais par Pierre-Emmanuel Roy (Canada)

 

[1]Les observations tirées de cette vidée sont décrites dans l’article “Video: Using iPads and Tablets for Choir Rehearsal and Performance [via Schola Cantorum]” https://techfortheclassicalsinger.wordpress.com/2012/07/10/video-using-ipads-and-tablets-for-choir-rehearsal-and-performance-via-schola-cantorum/

[2] http://www.pcmag.com/article2/0,2817,2413145,00.asp

[3] https://www.netmarketshare.com/operating-system-market-share.aspx?qprid=8&qpcustomd=1

[4] http://www.androidauthority.com/best-android-tablets-267136/

[5] http://www.pcmag.com/roundup/310159/the-best-windows-tablets

PDFPrint

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *