choral technology

Les nouvelles technologies et le chef de chœur du XXIème siècle

  • 262
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelques moyens d’utiliser les nouvelles technologies afin d’améliorer votre efficacité

Par Philip Copeland, Chef de chœur et professeur

 

Internet fait désormais partie intégrante de presque tous les aspects de notre vie; le web est présent dans chaque transaction commerciale, dans chaque flux de travail et dans chaque engagement social. Avec chaque nouveau smartphone conçu et chaque texto envoyé, nous devenons plus interconnectés mais également plus dépendants des appareils électroniques et des connexions internet.

La plupart des musiciens choraux ont adopté une forme de technologie. Certains touchent un peu des actualités sur le web et se connectent à leurs amis et à leur famille via Facebook, tandis que d’autres sont immergés dans un grand choix de technologies et d’applications sur smartphones, tablettes et autres ordinateurs portables. De même, nos choristes sont souvent absorbés dans la technologie et nous avons du mal, lors des répétitions, à leur faire sortir le nez de leur téléphone portable.

Cet article vise à accroître votre efficacité en tant que manager d’une équipe, et à vous apprendre comment tirer profit des derniers développements de la technologie afin de réaliser votre travail plus facilement, plus efficacement et avec davantage d’efficience. Nous aborderons cinq outils bien connus: YouTube, Twitter, Evernote, Facebook, et EventBrite.

 

YouTube (www.youtube.com)

Selon toute mesure, YouTube est l’un des sites les plus populaires du web. Il compte plus d’un milliard d’utilisateurs actifs, et est accessible dans 76 langues. La musique chorale abonde sur YouTube et elle couvre la plupart des compositeurs, des styles, et des langues.

YouTube est en train de devenir un lieu de représentation important pour tous les interprètes de la musique chorale. Eric Whitacre fut l’un des premiers à tirer profit de YouTube et de sa capacité unique à pouvoir atteindre le monde entier avec la musique chorale. Avec ses “VirtualChoir performances”, ce sont des milliions d’auditeurs qui l’ont suivi; Lux Aurumque, sa première expérimentation de Virtual Choir, a été visionnée cinq millions de fois !

De la même manière, les chefs du monde entier réalisent des enregistrements vidéos soignés de leurs représentations, et ont une audience beaucoup plus grande que celle qui était présente en direct. Dans certains cas, les chefs font des représentations spécifiquement pour leur assistance de YouTube.

Gary Weidenaar, à la Central Washington University, a été l’un des premiers à avoir ce genre de représentation consacrée à YouTube. J’ai découvert Gary et son chœur sur YouTube avec leur interprétation de “Sestina” de Claudio Monteverdi, un travail émouvant qui a démontré la force de son chœur et ses qualités d’interprétation (vous pouvez voir une photo de cette vidéo à l’Exemple 1). Les efforts de Weidenaar pour la programmation de YouTube ont porté leurs fruits dés les répétitions : ʺPlus nous approchions de la date d’enregistrement et sachant qu’il pourrait être vu par n’importe qui depuis n’importe où, plus la dynamique de nos répétitions changeait. Nous devenions davantage focalisés et déterminésʺ.

Chaque vidéo que Weidenaar produit est un processus sérieux. Il utilise cinq ou six caméras, un processus qui demande énormément de temps, ensuite, lors de la phase de montage. Pour lui, c’est l’image qui exige des remaniements; la piste audio, elle, n’est jamais modifiée. Si le taux de visionnage est un indicateur de succès, les projets semblent en valoir la peine : certaines vidéos ont été visionnées plus de 300 000 fois !

Beaucoup de chefs ont peur des questions juridiques autour de YouTube. Nos lois sur l’édition et le droit d’auteur continuent à gêner les chefs de chœur dans ce domaine ; nous avons besoin d’une manière de mettre légalement en ligne nos représentations. Heureusement, les maisons d’édition de musique répondront à ce besoin et créeront une autorisation de représentation sur YouTube qui sera facturée de façon abordable pour la plupart des chœurs et des chefs.

Technique_3_Technology_and_the_21st_Century_Choir_Director_Example1

Twitter (www.twitter.com)

Twitter est un outil technologique bien connu mais mal compris. Comme chaque ʺtweetʺ est limité à 140 caractères, il semble être d’un intérêt limité. Avec un peu de compréhension et de créativité, cependant, les chefs de chœur peuvent utiliser ce service au bénéfice de leur programme choral, et ce d’un certain nombre de façons.

D’abord, Twitter est gratuit pour tous et disponible à chacun. Vous pourriez demander à vos amis et followers de ʺvous suivreʺ sur Twitter, et utiliser ensuite le service pour promouvoir des concerts, des projets collectant des fonds, et d’autres sujets d’intérêt. La plupart des chefs de chœur utilisent Twitter à cet effet.

Avec Twitter, vous pouvez communiquer de façon instantanée avec votre chœur. Il est possible pour vos followers de s’abonner à vos tweets, qu’ils recevront sur leur télépho- ne portable. Pour cela, il suffit qu’ils envoient au 40404 le message ʺFollow nom du compte Twitter ʺ (suivre le nom du compte Twitter). Ensuite, ils recevront les nouveaux tweets sous forme de textos.

Technique_3_Technology_and_the_21st_Century_Choir_Director_Example2

Dans l’Exemple 2, j’ai inséré une suggestion de la manière dont vous pourriez suivre le compte Twitter des Samford Choirs. Pour cesser de suivre le compte, remplacez le mot ʺfollowʺ (suivre) par ʺunfollowʺ (ne pas suivre) et vous ne recevrez plus de messages textos du compte Twitter concerné.

Ces processus textuels sont une manière idéale, pour un chef de chœur, d’envoyer des messages au chœur au sujet de rappels ou de messages de dernière minute. Les derniers tweets que j’ai envoyés à mon choeur étaient du genre:

  • Besoin de quelqu’un pour récupérer les programmes. Qui peut s’en charger?
  • Hodges, vous êtes demandé. Illico !
  • Venez. Vous êtes en retard.

(vous pouvez vérifier d’autres messages en parcourant notre compte Twitter @SamfordChoirs)

Avec des photos, un compte Twitter a la possibilité de transmettre un grand nombre d’informations. Récemment, mon chœur était programmé à un évènement universitaire appelé “Chalk Talk”[1], une production de Noël où le chœur a chanté environ vingt minutes tandis qu’un artiste créait un dessin à la craie. Au début, je me suis inquiété pour créer des programmes pour un public de 500 personnes ou pour parler des textes et des traductions des pièces que nous chanterions. À la dernière minute, je me suis rendu compte que je pourrais utiliser Twitter pour remplacer le programme du concert. Voici ce que j’ai fait:

  1. D’abord, j’ai créé un compte de Twitter appelé SamfordChalkTalk.
  2. Ensuite, j’ai tapé (dans Evernote) le programme des pièces que nous interpréterions et j’en ai fait (avec un programme gratuit appelé Skitch) une impression écran.
  3. J’ai ʺtweetéʺ la copie d’écran du programme.
  4. Ensuite, j’ai trouvé le texte et la traduction de chacune des pièces que nous exécutions et j’en ai fait des copies d’écran de la même manière.

Dans les cinq minutes qui ont précédé le concert, nous avons demandé au public d’utiliser leurs smartphones pour accéder au programme sur Twitter. À l’aide de Twitter, nous avons pu transmettre l’information directement à notre public sans imprimer de programme. (Cf. Exemple 3)

Technique_3_Technology_and_the_21st_Century_Choir_Director_Example3

Evernote (www.evernote.com)

Evernote fait un travail énorme en aidant les utilisateurs à gérer leurs responsabilités et leurs intérêts. Lancé sur le marché comme un outil qui vous aide ʺà vous rappeler de toutʺ Evernote peut vous assister en gérant une myriade d’informations d’un certain nombre de manières, notamment dactylographier des notes, créer des fichiers audio, prendre des photos, faire du découpage web, transférer des e-mails, et numériser.

Le programme est disponible sur la plupart des plates-formes numériques que vous possédez ou utilisez. Les applications pour PC sont complétées avec des versions pour tablettes et pour smartphones. Toutes les applications d’Evernote se synchronisent les unes avec les autres, en créant une expérience presque ininterrompue de création et de récupération de l’information d’une plate-forme à l’autre.

L’une des plus grandes caractéristiques d’Evernote – et la moins utilisée -, c’est la capacité de partager des blocs-notes avec tous les utilisateurs ou un public choisi. C’est une caractéristique puissante, qui permet au propriétaire du bloc-notes de partager une énorme quantité d’informations. C’est parfait pour un chœur.

Je crée un bloc-notes Evernote pour mon chœur chaque année, et le partage avec ses membres en leur envoyant un lien par e-mail. Une fois qu’ils ont le lien initial, je peux sans cesse ajouter, supprimer, et mettre à jour l’information dans le bloc-notes. Une partie des informations que je partage dans le bloc-notes comprend :

  1. Le calendrier pour l’année, et le calendrier provisoire de l’année suivante
  2. Les textes et les traductions de musique chorale
  3. Les plannings des concerts et des directions
  4. Les fichiers pdf des livrets, des partitions, des programmes
  5. Le répertoire du chœur
  6. Le programme des répétitions
  7. Les enregistrements, aide par pupitre, enregistrements dans une langue

Dans l’Exemple 4, vous pouvez voir le genre d’informations que je partage dans Evernote. Sur la colonne de gauche se trouvent des remarques particulières, et j’ai un grand nombre d’informations pour elles : planning de la tournée internationale, programme pour deux offices des vêpres, une justification pour d’autres enseignants, calendriers pour l’année, et comment je veux répartir le groupe. Dans le volet de droite c’est les remarques en full text, où j’ai un document-type vierge dans lequel je peux insérer des enregistrements, des vidéos, des photos, et des tableaux informatifs.

Technique_3_Technology_and_the_21st_Century_Choir_Director_Example4

 

Facebook (www.facebook.com)

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs chaque jour, Facebook est un phénomène Internet tout à fait digne de l’attention des chefs de chœur. Des milliers de chefs de chœur ont leur profil personnel sur Facebook, et il en est de même pour leur chœur. Ces chœurs utilisent Facebook comme outil pour promouvoir leurs activités, leurs campagnes de recrutement et leurs concerts.

Pour promouvoir votre groupe et vos concerts, accordez de l’attention aux stratégies suivantes. D’abord, postez souvent et utilisez beaucoup de photos et de vidéos. Si les blocs de texte sont efficaces pour communiquer des informations sur votre concert, c’est la photo qui capte l’attention et l’imagination de tout un chacun.

La création d’un événement sur Facebook est chose facile. Facebook vous rappelle les règles d’utilisation en termes d’horaires, de lieu et de directions, comme le montre l’Exemple 5. Vous pouvez même ajouter une photo spéciale relative à l’événement pour mieux l’illustrer. Une fois que vous avez élaboré les données de base au sujet de votre concert, encouragez vos membres à diffuser le message et à inviter leurs amis. Cela fonctionne, et cela peut faire la différence en terme d’assistance à votre concert.

YouTube et Twitter peuvent tous les deux être employés avec Facebook; vous pouvez ʺtweeterʺ au sujet de vos posts Facebook et présenter vos vidéos YouTube sur votre page Facebook.

Technique_3_Technology_and_the_21st_Century_Choir_Director_Example5

EventBrite (www.eventbrite.com)

EventBrite est une plate-forme en ligne qui permet à des chefs de chœur de planifier, de promouvoir et de vendre des billets relatifs à leurs concerts. Une fois qu’un événement est créé, il peut être promu sur Facebook et sur Twitter. Si votre concert est gratuit, il n’y a aucune frais pour ce service. Si votre concert est payant, la société prend 99 cents par billet et 2,5% du prix de billet.

Il y a plusieurs avantages à utiliser Eventbrite. L’une des caractéristiques attrayantes est la possibilité de créer et d’envoyer des invitations à votre concert. Le service publie également votre concert en ligne et lui permet d’être référencé dans les recherches de Google.

Pour les concerts payants EventBrite permet au public de payer par carte – en ligne – avant le concert ou sur place. Les programmateurs du concert peuvent choisir de prendre à leur charge les frais de dossier ou de les facturer au public (cf. Exemple 6).

Créer un compte Eventbrite est gratuit; l’interface est simple et la plate-forme se coordonne bien avec Facebook et Twitter.

Technique_3_Technology_and_the_21st_Century_Choir_Director_Example6

Conclusion

La technologie est disponible pour aider le chef de chœur du XXIème siècle dans pratiquement chaque question impliquant l’organisation, la promotion et la communication. Si vous avez des soucis avec l’un de ces outils, demandez à un enfant du numérique de vous aider: ils peuvent vous aider à apprendre les fondements et peuvent même prendre en charge certaines des tâches. Avec un peu de pratique et un peu de persévérance, vous constaterez que les outils de la technologie ont la possibilité de vous transformer en chefs plus efficaces et plus efficients.

 

Philip Copeland est Directeur des activités chorales et professeur agrégé de musique à l’université de Samford (Birmingham, Alabama). Ses chœurs sont les interprètes et les lauréats fréquents de compétitions internationales et de congrès de l’American Choral Directors Association ou de la National Collegiate Choral Organization. A Samford, il enseigne la direction, la diction et l’éducation musicale. P. Copeland est diplômé d’éducation musicale et de direction de l’Université du Mississippi, du Mississippi College et du Southern Seminary de Louisville, KY. À Birmingham (Alabama), il dirige la musique à la South Highland Presbyterian Church et est en charge de la préparation du Alabama Symphony Chorus pour ses représentations avec l’Alabama Symphony Orchestra. Il est père de trois petites triplées de neuf ans : Catherine, Caroline et Claire. Courriel : philip.copeland@gmail.com

 

Traduit de l’anglais par Barbara Pissane (France)

[1]   NdlT : Craie et cours magistral

PDFPrint

1 Comment

  1. Great ideas! These days there are also choral-specific programs that can do all of these things for you in one place. Groupanizer is a great option for this, for those who want the convenience of it in one spot, and with roles that allow different members of your choir to do different jobs. Check it out! (and yeah, I work there and love it! 🙂

    Cheers,
    Kari

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *