Le Lauréat du Premier Concours International de Composition

Le Lauréat du Premier Concours International de Composition

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entretien avec Matt Van Brink

 

Par Andrea Angelini, Rédacteur en Chef de l’ICB

 

Andrea Angelini (AA): Quand vous êtes-vous intéressé à la musique pour la première fois ? Quel âge aviez-vous ?

Matt Van Brink (MVB): Je joue du piano depuis l’âge de 5 ans, compose depuis mes 13 ans, et mes premières œuvres, comme on pouvait sans doute s’y attendre, furent composées pour le piano.

 

AA: Comment êtes-vous venu à la composition pour chorale ?

MVB: Je chante dans des chœurs depuis l’école primaire, puis j’ai chanté avec l’Ensemble Vocal Contemporain de l’Université d’Indiana, pour qui j’ai effectué mes premiers essais en matière de composition.

 

AA: Selon vous, quels éléments influencent le plus votre musique?

MVB: Bonne question ! L’arrangement, le but, le temps et le lieu. Pour reprendre une notion de Vladimir Nabokov, j’adore résoudre des puzzles, même ceux issus de mes propres créations.

 

AA: Pensez-vous au public lorsque vous composez?

MVB: Lorsque je compose, je travaille avec un seul auditeur – moi-même. C’est certainement stimulant de considérer son propre travail avec objectivité, particulièrement au beau milieu de sa création, mais j’essaie d’appréhender mon travail avec un regard neuf et des oreilles ouvertes. Je suis presque toujours ouvert à de nouvelles révisions, même sur des œuvres achevées.

 

AA: A quel point est-ce important que la musique soit accessible dès la première écoute?

MVB: Tous les aspects d’une œuvre devrait être accessibles à chaque première écoute ! Avec un peu de chance, d’autres caractéristiques plus subtiles se dévoileront après plusieurs auditions. Au final, si une œuvre n’est pas attirante dès le départ, quel intérêt a-t-on à l’écouter de nouveau ?

 

AA: Sur quoi travaillez-vous en ce moment? Avez-vous un projet en cours ?

MVB: Je travaille sur différents arrangements du nouvel album de Polkastra, je compose deux comédies musicales en un acte pour les étudiants du Conservatoire Concordia à New-York, et j’écris une nouvelle série de pièces pour piano, que je devrais jouer.

 

AA: Les artistes ont presque toujours leurs méthodes de travail dans leur domaine. Comment décririez-vous en général votre manière de créer une nouvelle œuvre ?

MVB: Je commence toujours par une période hyper stressante de gestation et d’atermoiement. Quand il est trop tard pour attendre davantage, je me plonge dedans et permets ainsi à l’œuvre de naître le plus rapidement possible. J’adore développer mes idées, mais les concrétiser demeure pour moi un procédé mystérieux. Je suppose que je m’en remets à l’improvisation et la chance.

 

AA: Pourriez-vous discuter le rôle que joue le texte dans le procédé de composition ?

MVB: Pour moi, un texte crée à la fois un paysage émotionnel et la base d’une œuvre. Pourtant, quelques compositions excellentes n’utilisent que l’un d’entre eux, voire aucun ! Je suis personnellement intéressé dans le fait d’établir une sorte d’équilibre entre les deux.

 

AA: Quelle oeuvre musicale (tout support) auriez-vous aimé avoir composé?

MVB: Gershwin & la chanson de Gershwin “Fascinating Rhythm.”

 

AA : Comment caractériseriez-vous votre style ?

MVB: Ma musique est intellectuelle, optimiste et amusante.

 

AA : Racontez-moi quelque chose pour nos lecteurs ICB.

MVB: Je compose un peu de musique pour les jeunes étudiants du Conservatoire Concordia. Donner des cours à ces jeunes musiciens a été révélateur pour moi, et pour les étudiants, ça a fait germer la simple idée que la musique classique n’est pas uniquement le domaine des compositeurs défunts. En vieillissant, j’espère que ces étudiants continueront à s’engager auprès de nouveaux artistes et de nouvelles formes artistiques.

 

AA: Que représente pour vous le prix FIMC?

MVB: Je suis très heureux et reconnaissant de l’attention que cela apporte autour de mon œuvre. Avec un peu de chance, elle plaira à la fois aux chanteurs et aux auditeurs. Je suis heureux de faire partie des compositeurs du paysage artistique entourant le festival d’été mondial de la jeunesse chorale.

 

(Click on the images to download the full score)

matt-van-brink-white-those-that-stayed-still

matt-van-brink-white-those-that-stayed-still-2

The score will be published by Earthsongs, USA, in IFCM’s Cantemus series. (www.earthsongschoralmusic.com)

 

Matt Van BrinkMatt Van Brink est compositeur, parolier, pianiste et accordéoniste américain. Il a reçu de nombreuses récompenses telles que le prix Morton Gould Jeune Compositeur de l’ASCAP (Association Américaine de Compositeurs, Auteurs et Editeurs), le prix de composition Northridge Composition Prize, un poste de compositeur résidant à la MacDowell Colony et des récompenses de VocalEssence, du Chœur Artistique de San Francisco (San Francisco Choral Artists), TransforMusic et du Concours Delius. (Delius Competition)

Il a joué et enregistré avec Gamelan Galak Tika et le Tanglewood Music Center Orchestra, et fait partie des compositeurs des Ateliers de Comédie Musicale du BMI. (BMI Musical Theater Workshops) Van Brink est professeur de piano et compositeur au Concordia Conservatory (Bronxville, New-York) qui a commandé et joué les premières de nombreuses nouvelles œuvres de musique de chambre et comédie musicale pour ses étudiants musiciens, y compris la chanson Kiss the Stars Goodnight et la comédie musicale familiale Christmas Every Day.

Il a également travaillé pour Schott Music, Collage New Music, New York Youth Symphony, Celebrity Series of Boston, Lara St John et autres, et ses compositions et arrangements sont publiés par Schott Music et Tenuto Publications. Van Brink a enseigné à la Hofstra University, M.I.T, Boston University, et le Concordia Conservatory. Il a étudié la composition avec John Harbison et Lukas Foss à l’université de Boston, où il passa son doctorat, et avec David Dzubay, Samuel Adler et Don Freund lors de ses années d’étude à la Indiana University. Il vit désormais à Brooklyn, New York City. Email : mattvb@gmail.com

 

Traduit de l’anglais par Aude Courbouleix (France)

PDFPrint

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *