Barcelone est un vrai musée à ciel ouvert!

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les participants au symposium pourront profiter d’une magnifique ville méditerranéenne, pleine d’histoire et de culture.

Par Barbara Angli Montserrat Cadevall, Ramon Vilar (Federació Catalana d’Entitats Corals)

 

Barcelone, capitale de Catalogne, est une cité méditerranéenne et cosmopolite dans laquelle on trouve des vestiges romains, des quartiers médiévaux et les plus beaux exemples de modernisme et d’avant-gardisme du XXe siècle. Il n’est pas surprenant que les constructions emblématiques des architectes catalans Antoni Gaudí et Lluís Domènech i Montaner aient été reconnues au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est à sa longue histoire et à son dynamisme économique que cette ville aux origines romaines doit d’être devenue une véritable cité culturelle, ce qui se manifeste dans son héritage historico-artistique et dans la promotion des tendances artistiques les plus novatrices. Le site original de la ville, qui était sous la période romaine entouré de murs, est aujourd’hui le Barri Gòtic (quartier gothique). Le long de rues étroites, au détour de places pittoresques et de coins charmants, vous découvrirez une série de constructions gothiques civiles et religieuses. Des palais médiévaux s’élèvent autour de l’impressionnante cathédrale. La Plaça del Rei est une place qui rassemble des bâtiments spectaculaires comme le Palais Reial Major, la Chapelle Santa Ágata ou le Musée de l’Histoire de la Ville. On trouve sur la Plaça de Sant Jaume d’importantes institutions comme le Parlement Régional et l’Hôtel de Ville.

À côté du quartier gothique, le quartier Ribera est lui aussi médiéval. Autrefois s’y rassemblaient négociants et pêcheurs, mais au fil du temps on y a construit de magnifiques résidences dont certaines ont été adaptées pour héberger d’importants musées comme le Musée Picasso. Barcelone est une ville dans laquelle coexistent de nombreux styles différents – des structures gothiques de l’Eglise Santa María del Mar au modernisme de l’auditorium du Palau de la Música Catalana. À la fin du XIXe siècle, un nouvel espace de développement est construit au centre de Barcelone: L’Eixample. Un vaste plan quadrillé, avec de grandes avenues et des coins arrondis joint le plan irrégulier que forment les vieux quartiers et banlieues avec les collines environnantes. La bourgeoisie catalane émergente a construit ici ses hôtels particuliers, des constructions osées et modernistes. Des architectes comme Gaudí Domènech i Montaner ou Puig I Cadafalch se sont appuyés sur l’aide de maîtres-artisans pour emplir les rues de Barcelone de fantaisie, avec des œuvres telles que le Parc Güell, la maison “La Pedrera” ou le temple de la Sagrada Familia (la Sainte Famille), qui ne sont que quelques exemples des nombreux joyaux chers à cette ville. L’une des principales artères du quartier historique, La Rambla, mène à la mer Méditerranée et est un lieu idéal d’où l’on peut goûter au rythme de la cité. Le visiteur est mené à travers ses différentes sections, de l’église romane de Santa Anna jusqu’aux échoppes de fleurs et d’oiseaux, en passant par les splendides exemples d’architecture baroque et renaissance. Il y a dans ce quartier des centres d’activité culturelle et de vie quotidienne, comme le Palau de la Virreina, le marché Boquería et l’Opéra Liceu. Barcelone surplombe la Méditerranée, et on retrouve sur son front de mer divers styles artistiques. Les Drassanes, autrefois chantier naval et maintenant siège du Musée Maritime, et le Llotja del Mar font partie des constructions portuaires médiévales. Des maisons à arcades mènent au parc de Ciutadella, au Village Olympique et au Port Olímpic. Des plages, des quais et un impressionnant ensemble de musées et de centres de loisirs (comme l’Aquarium, le cinéma 3D IMAX, le point d’observation Colon etc.) font du port maritime de Barcelone un espace cosmopolite et plein de vie. Certaines de ces constructions modernes sont héritées des Jeux Olympiques de 1992. On peut également trouver leur empreinte sur la colline à Montjuïc, à côté de l’œuvre monumentale qu’est l’Exhibition Mondiale de 1929. Le château de Montjuïc (maintenant Musée de l’Armée) domine cette colline hautement symbolique, où l’on peut trouver de véritables joyaux de l’architecture de Barcelone. La Plaça d’España, la Fontaine Magique, le Palau Nacional (avec la collection médiévale du Musée National d’Art de Catalogne – MNAC) et l’Anneau Olympique sont quelques-unes de ses œuvres les plus importantes. Le stade olympique, la tour Calatrava, le Centre sportif Sant Jordi et le Pavillon de l’INEFC (Institut National d’Education Physique de Catalogne), construit par Ricardo Bofill, s’élèvent au milieu de splendides jardins. La culture de Barcelone ne s’affiche pas seulement dans ses constructions, parcs et sculptures d’extérieur, mais également dans les innombrables collections de ses musées. Ainsi, des artistes de l’envergure de Picasso, Miró, Tàpies ou Gaudí ont des musées entièrement dévoués à la collection de leurs œuvres. On trouve également des créations artistiques de toutes les époques conservées dans le Musée de l’Histoire de la ville, le Musée de l’Histoire de Catalogne, le Musée d’Art Moderne et le Musée d’Art Contemporain. Beaucoup d’autres institutions contribuent à faire connaître le mouvement avant-gardiste au public à travers des collections permanentes et temporaires. Parfois l’enveloppe est tout aussi impressionnante que les trésors qu’elle contient. En ce qui concerne les musées et bâtiments, c’est particulièrement vrai des collections hébergées dans les splendides constructions que sont le Centre Culturel Contemporain de Barcelone (CCCB) et le Forum Caixa.

Les participants au symposium profiteront du plus beau chant choral et d’une ville magnifique.

ON VOUS ATTEND! SUIVEZ-NOUS SUR TWITTER ET FACEBOOK:

https://twitter.com/simposibcn      https://www.facebook.com/wscm11bcn/

 

Traduit de l’espagnol par Alice Ligouy

PDFPrint

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *