Les “Single Singers”

  • 29
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nina Ruckhaber, responsable événementiel à l’Humboldt-Saal, à Fribourg en Allemagne (Reservix) et directrice du Jazz Choir de Fribourg.

 

Les Single Singers s’insèrent dans un projet regroupant toutes les chorales lors des festivals européens de chant a capella.

”À chaque fois que je me rendais, seule, aux festivals de chant a capella, mes sentiments étaient partagés. J’avais évidemment hâte d’être aux concerts et ateliers, mais ce que je voulais par-dessus tout c’était être moi-même en scène. Je ne suis pas que là que pour écouter: j’aime aussi chanter!”. Apparemment, en 2011, la Néerlandaise Emily May’t Hoen n’était pas seule à avoir eu l’envie d’une initiative. C’est pourquoi en 2012 elle a créé les ”Single Singers”, en collaboration avec son amie et collègue de chœur Annemarie Homan.

Notre but était de donner aux participants individuels l’occasion de chanter en groupe dans le cadre du festival. L’appellation ”Single Singers” fait clairement allusion aux légendaires ”Swingle Singers”, les fondateurs du London A Cappella Festival.

Emily est responsable des relations publiques d’une association caritative, et Annemarie est rédactrice/éditrice d’une organisation chorale. Les deux femmes ont annoncé leur projet sur internet, notamment sur Facebook et Twitter, ce qui a immédiatement suscité un engouement dynamique. En effet, ”24 chanteurs passionnés du monde entier se sont joints au projet à Londres” a annoncé Annemarie Homan. Voilà comment les ”Single Singers” ont vu le jour. 

Concrètement, comment ça marche ? Qu’est-ce qu’être un Single Singer? Comment le groupe se coordonne-t-il ? Cette année, lors de l’Aarhus Vocal Festival au Danemark (AAVF), l’occasion m’a été donnée de faire partie des Single Singers pour la deuxième fois.

La première rencontre des Single Singers d’Aarhus, bien que virtuelle, a eu lieu sur Facebook et a spécialement rassemblée les 30 chanteurs du groupe. Ce fut l’occasion de présenter les participants et de faire connaissance, mais surtout, de travailler ensemble sur ce projet pour lequel nous avions des objectifs à atteindre. Tout se résume à la devise ”Trois chants, deux répétitions, un concert!”. Mais cette fois-ci, Annemarie et Emily n’avaient pas sélectionné trois chants, mais bien quatre arrangements pour chorale, assez ambitieux.

Le morceau ”Ticket to Ride”, grand classique des Beatles, figurait sur la liste des versions des Swingle Singers. Clare Wheeler, un alto du groupe, nous a aidés avec les répétitions sur place. ”If you’re out there”, du chanteur R&B John Legend figurait également au programme et avait été arrangé par Merel Martens, fondateur et directeur du groupe de La Haye Pitch Control et coach vocal du groupe The Junction, vainqueur de l’AAVF de cette année. Nous avons aussi interprété ”Bottom”, du groupe de world music belge Zap Mama, qui a également participé au concert de l’AAVF en 2015. Enfin, nous avons chanté le morceau ”No one”, de la chanteuse soul Alicia Keys, arrangé par Morten Kjaer, coach vocal polyvalent et membre de longue date de Vocal Line.

Chacun de nous a reçu sa partition à préparer chez soi. Ce travail en amont a été d’autant plus important que nous n’avions que deux répétitions avant le concert.

C’est formidable de savoir qu’à ce moment précis, différentes personnes en Europe travaillent sur le même morceau. Bien qu’ils travaillent en solo, séparés par des kilomètres, ces individus se sentent déjà unis par ce projet qui commence à prendre forme aux quatre coins de l’Europe.

À l’approche du festival, le moment est enfin arrivé de tous nous rencontrer pour la première répétition des Single Singers, en chair et en os, pour l’édition 2015 du festival d’Aarhus. Le monde du chant choral européen a-cappella n’étant pas très grand, la plupart des 750 participants aux ateliers et concerts se connaissent déjà. Mais l’occasion est toujours bienvenue de se revoir à chaque festival en Europe et de resserrer les liens de la famille ”a-cappella”.

Heureusement, on rencontre tout de même de nouveaux visages à Aarhus. Au cours des dernières années, la plupart d’entre eux ont acquis de l’expérience et des connaissances, grâce aux Single Singers ou à d’autres festivals. Néanmoins, il m’a semblé que lors de ce dernier événement, il y a eu de véritables nouvelles rencontres au sein de ce casting en particulier. Pendant la première répétition, il est devenu évident que notre mode de préparation individuelle fonctionnait bien. Tous les Single Singers maîtrisaient déjà le répertoire, à un tel point que nous aurions pu commencer à peaufiner les détails sans avoir répété en amont. En règle générale, les Single Singers répètent sans chef de chœur, car cela fait partie du concept original. Cependant, les directeurs de chœur présents parmi les participants sont toujours prêts à prêter main-forte pour diriger certains passages. Cela a rendu le processus de répétition plutôt fascinant, entre travail dirigé et autonome, laissant libre cours à l’interprétation propre à chacun.

Le projet Single Singers réunit les chanteurs pour toute la durée du festival. Contrairement aux participants des nombreux autres ateliers, nous sommes un groupe fixe, qui se rassemble et travaille tous les jours. La préparation conjointe et le résultat de la performance finale contribuent à tisser des liens entre les 30 chanteurs qui le constituent.

Le festival s’est clôturé par notre concert, animé par Jens Johansen, leader de la légendaire chorale pop danoise Vocal Line. À l’image des festivals précédents, la création des Single Singers a été mise en exergue comme découlant naturellement des Swingle Singers, Vocal Line ou Rajaton.

Après quatre jours de festival passés ensemble, il est évidemment très émouvant de monter sur scène en tant que membre des Single Singers. Même plusieurs semaines après le festival, je me remémore les nombreux souvenirs et rencontres que je n’aurais sans doute pas pu faire, les chansons et arrangements que je n’aurais jamais chantés, et les nombreux moments précieux que nous avons passés ensemble grâce aux Single Singers.

Grâce à internet, l’enthousiasme des premiers participants s’est vite propagé. En effet, Florian Städtler, le fondateur du Vocal Blog sur Acappellazone, a décrit l’idée des Single Singers comme ”une merveilleuse œuvre d’art à caractère non lucratif”. Environ 480 personnes ont montré leur intérêt en rejoignant la page Facebook des Single Singers. À ce jour, le projet peut être fier d’avoir réussi à s’établir dans cinq festivals européens (plusieurs à Londres et Aarhus et un à Stockholm,  Hambourg et Fossano). L’idée est allée encore plus loin, et a même traversé l’océan pour rejoindre les festivals a-cappella américains où les Single Singers seront dirigés par la musicienne américaine Judy Fontana, qui fut elle-même invitée à l’Aarhus Vocal Festival.

Vous pourrez apercevoir quelques chanteurs connus se mêler aux Single Singers, tels que Jens Sadler (ex-membre des Swingle Singers et membre du groupe The Magnets), Tor Martin Antonsen (du groupe norvégien Apes & Babes) et, comme cette année aussi, les chanteurs Hans Cassa (chanteur principal du groupe hollandais Montezuma’s Revenge) et Bill Hare (producteur américain et chanteur a-cappella lauréat d’un Grammy). Mais ne l’oublions pas, l’objectif ultime des Single Singers est la création musicale. Ce n’est en aucun cas une occasion pour le public de rendre hommage aux célébrités qui y participent, mais plutôt de nous rejoindre dans la passion de ce festival en particulier, qu’ils soient amateurs ou professionnels.

Annemarie Homan et Emily May’t Hoen sont les forces motrices de cet incroyable projet international: un regroupement de chanteurs individuels se concrétisant par un concert où règne une spontanéité minutieusement bien cadrée. La participation plus que déterminée des Single Singers aux festivals les plus divers est un vrai exploit organisationnel. Lors du London A Cappella Festival, au printemps 2016, les fondatrices ont célébré le cinquième anniversaire des Single Singers.

Depuis lors, l’idée des deux hollandaises s’est matérialisée en une petite communauté très spéciale: une quarantaine de chanteurs amateurs se rejoignent à chaque festival, certains se sont rencontrés à plusieurs reprises et d’autres viennent d’arriver. C’est de cette diversité que ressort un projet coloré et international, qui a su acquérir un statut culte. Toutefois, nous ne devons pas oublier qu’au fond, le plus important est tout simple: faire de la musique vous rendra heureux!

www.thesinglesingers.com

 

Nina Ruckhaber travaille à Fribourg (Allemagne) en tant que responsable des chorales et événements, mais aussi en tant qu’agent de publicité. Depuis 2010, elle chante dans le célèbre Jazzchor Freiburg, dirigé par Bertrand Gröger. Nina Ruckhaber est aussi vice-présidente de la German Association of Young People in Choirs (l’Association allemande des jeunes choristes) et anime le blog ”Nina’s VoxBox”. Courriel: nina@ninasvoxbox.de

 

Traduit de l’anglais par Laura Teixeira, relu par Jean Payon

PDFPrint

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *