Festival choral international du chant folklorique de Qiandongnan, Chine. 27-30 juillet 2018

  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cristian Grases, vice-président de la FIMC pour la région Amérique latine

 

L’été 2018 a été une période chargée pour la Fédération Internationale de Musique Chorale (FIMC). J’ai eu la chance de faire partie d’une délégation de la FIMC qui a visité trois régions de Chine et supervisé trois festivals importants. Les deux premiers festivals se sont déroulés dans la ville de Hohhot, en Mongolie intérieure et dans la capitale, Pékin. Le troisième était très différent, car il se concentrait sur le répertoire choral associé aux chansons folkloriques. Il s’est déroulé dans cinq lieux significatifs de la préfecture autonome de Qiandongnan en Chine. La particularité de ce festival est qu’il était itinérant : les représentations avaient lieu dans divers endroits de la province, ce qui a permis au festival d’atteindre des publics éloignés des grandes villes.

Le chœur jeunesse Asie Pacifique et d’autres ensembles de chant choral locaux ont donné un récital pré-festival sur la scène extérieure de la place Lusheng dans la vieille ville Xiasi, au centre-ville de Kaili. C’est là aussi que s’est déroulé, le lendemain 27 juillet, le concert inaugural donné par un mélange merveilleux d’ensembles chinois et internationaux. Le lendemain, toutes les chorales se sont rendues à la ville de Leishan pour une représentation matinale au théâtre Xijiang Performance. Ce fut notre premier véritable contact avec l’un des villages minoritaires importants de la région. L’architecture de la ville, avec ses bâtiments en bois sur les collines surplombant la rivière, sa rue principale animée et ses nombreux magasins, et les rizières vertes en arrière plan, nous ont offert un paysage unique et admirable.

Les chorales ont partagé un délicieux repas au bord des rizières de Leishan puis se sont rendues au pont naturel de Liping. Cette expérience a été unique à bien des égards. J’ai été impressionné par la beauté du sentier menant à cet ancien pont naturel, avec sa forêt vivante et les petites grottes que nous avons trouvées en chemin. Une superbe arche naturelle de 256 mètres sur la rivière Fulv fait de ce pont de Liping le plus grand pont naturel au monde. Lors de notre visite, un ensemble local nous a charmés avec plusieurs airs folkloriques traditionnels, dont l’un chanté depuis la rivière, et qui semblait être une chanson d’amour interprétée par un couple. Naturellement, compte-tenu des conditions acoustiques particulières du lieu, les chœurs internationaux se sont spontanément mis à interpréter une de leurs chansons l’un après l’autre, faisant de ce moment une véritable opportunité d’échange international. Pendant ce temps, le chœur Missouri State University offrait un magnifique récital au palais culturel des nationalités de Kaili. En fin de journée nous avons visité le village de Zhaoxing Dong à Liping, et les chorales ont partagé un autre repas sur l’une des magnifiques grandes terrasses de la ville. Après ce repas, les chœurs ont davantage échangé leur magnifique répertoire lors d’un dernier concert à l’auditorium extérieur du village, achevant une journée de partage, de découverte et de création musicale.

The future of the choral movement © Andrea Angelini

Le 29 juillet, les chorales se sont rendues au village de Xiaohuang Dong à Congjiang pour un nouveau concert matinal. L’après-midi, elles ont visité le village de Basha Miao à Congjiang. Les choristes ont pu s’immerger dans le village de Basha Miao, avec ses ravissantes maisons de bois embrassant le paysage montagneux et surplombant des contreforts et une vallée saisissants. Nous nous sommes ensuite dirigés vers la place principale, où les villageois nous ont offert une représentation de leurs danses et chansons traditionnelles, y compris des cérémonies telles que des mariages ou leur rituel pittoresque de coupe des cheveux. A plusieurs reprises, les villageois ont présenté et tiré leurs fusils, une tradition unique qui leur a valu d’être nommés « dernière tribu des tireurs de Chine ». La journée s’est terminée par un concert de toutes les chorales au théâtre du centre touristique de Luanli à Congjian. Le dernier concert du festival, un concert de gala offert par le chœur jeunesse Asie Pacifique au Palais Culturel des Nationalités de Kaili, fut donné l’après-midi du 30 juillet. Plus tard dans la nuit au même endroit, la cérémonie de clôture a marqué la fin du festival.

Le congrès World Voices a été une composante importante de ce festival. Cette composante plus académique du festival s’est déroulée sous la forme de conférences. Le 27 Juillet, Cristian Grases en a donné une sur la musique folklorique d’Amérique latine, et Thierry Thiebaut a donné un exposé sur la musique folklorique d’Afrique avec l’aide de l’ensemble africain Le Chant Sur La Lowe ; enfin, le 29 Juillet, Andrea Angelini a présenté une conférence sur le chant grégorien et la musique de la Renaissance en Italie. Cette composante importante du festival nous a permis d’approfondir l’exploration de la musique d’autres latitudes.

Les ensembles internationaux qui ont participé à ce festival unique en son genre étaient le chœur jeunesse Asie Pacifique (incluant plusieurs pays de la région Asie-Pacifique), Le Chant Sur La Lowe (Gabon), Gioventu en Cantate (Italie), l’ensemble Evergreen (Japon), le chœur Coro Arturo Beruti (Argentine) et le Missouri State University Chorale (États-Unis). Comme ensembles chinois il y avait Zhongshan, Guilin LiangJiangSiHu, Zhongshan Seven Rainbows, Qiannan ShuiZuGuGe, le chœur Langue et Littérature de Kaili Miao, le chœur de femmes et le chœur mixte de l’université tous âges de la préfecture autonome de Qiandongnan, le chœur de l’association des musiciens de Kaili, le chœur Fenghua du centre culturel de Kaili, le chœur Qiyue de l’université tous âges de la préfecture autonome de Qiandongnan, le chœur d’enfants de l’école élémentaire no. 10 de Kaili, le chœur de femmes MiaoLinHuiFeng, le chœur tous âges du ministère de la culture et du tourisme, le chœur Tianjin Binhai des professeurs de New Area Rainbow, le chœur des étudiants de l’université agricole de Chine, le chœur jeunesse de Pékin, le chœur ShanYun de la Fédération littéraire de Guizhou, le chœur harmonique Qing Shui Jiang de Qiandongnan, le chœur de la ville de Kaili, le chœur A’YangXin de l’Université de Kaili, le chœur Liping DongZuDaGe, le chœur Congjiang DongZuDaGe et le chœur d’enfants Rongjiang DongZuDaGe.

Nous vous encourageons vivement à participer à des festivals comme celui-ci, pour partager votre héritage culturel et folklorique, et vous émerveiller des traditions de chant de cette partie du monde.

 

 

Le vénézuélien Cristian Grases a rejoint en automne 2010 l’université de Californie du sud. Il est actuellement professeur associé de musique chorale, et dirige le chœur USC Thornton Concert. Chef, pédagogue, universitaire et juge recherché, il a voyagé en Europe, en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et en Australie. Il a été reçu dans des salles prestigieuses telles que le Carnegie Hall et a participé à de nombreux congrès et symposiums internationaux. Grases est également un compositeur primé, dont les œuvres ont été commandées et chantées par de nombreux ensembles prestigieux à travers le monde. Grases est membre de nombreux comités internationaux, dont le comité artistique du World Youth Choir. Il est actuellement membre du comité exécutif de la Fédération Internationale de Musique Chorale comme vice-président représentant la région de l’Amérique latine et des Caraïbes, et directeur du programme “Chefs Sans Frontières.” Email : cgrases@gmail.com

 

PDFPrint

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *