Le refrain fait rêver, la musique fait vivre. 14ème Festival international de chœurs de Chine et Congrès mondial de chorales de la FIMC

  • 24
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par Andrea Angelini, chef, compositeur, rédacteur en chef de l’ICB

À grand pays, chiffres à rallonges! La 14ème édition du Festival international de chœurs de Chine et le Congrès mondial sur l’éducation chorale de la FIMC, qui ont eu lieu à Pékin du 19 au 25 juillet 2018, ont rassemblé des chefs et des experts d’organisations chorales de 59 pays et régions ainsi que plus de 15 000 choristes. Le festival a comporté des conférences sur l’éducation chorale, des masterclasses et des ateliers, des spectacles d’évaluation, des concerts de haut niveau, des concerts de nouvelles œuvres chorales et des concerts de bienfaisance.

Pékin évolue vite : elle est une ville dynamique et en pleine mutation. De toutes parts il y a un mélange d’ancien et de nouveau. Peu de lieux sur terre peuvent en égaler le panorama historique extraordinaire : dans cette ville se trouvent six « sites du patrimoine mondial de l’UNESCO » ! En son cœur se trouve la magnifique Cité Interdite, mais il y a aussi de nombreux temples sublimes qui visent la perfection cosmologique, tandis que le centre-ville est sillonné par des hútòng enchanteurs : des ruelles anciennes, qui regorgent de vie comme il y a des centaines d’années.

China Wenzhou Huawen Art School Gilrs Choir, Wenzhou Youth Art School, one of the winners of the final competition © CICF

Mais revenons au Festival, et penchons-nous sur le riche calendrier de l’événement ! Le 19 juillet, la cérémonie d’ouverture a eu lieu à la Cadillac Arena, noyée dans un grand spectacle de musique, de voix et de danses. Le 20 juillet, à la salle de conférence Zhichen du lycée no. 35, se sont déroulés les exposés suivants :

  • Infusion multigénérationnelle dans le cadre choral (Sandra Chandler, USA)
  • Les arts peuvent nourrir et éclairer la vie (Zhu Jianmin, Chine)
  • Les enseignants de primaire comme diffuseurs de musique et de chant (Rainer Held, Suisse)
  • Comment commencer la formation chorale des enfants avec une ressource de théâtre complet (Jiang Tao, Chine)
  • Inspirer la créativité ensemble : l’importance cruciale de l’éducation chorale pour les jeunes (Alan Bennet, Singapour)
  • Un exemple de projet d’éducation primaire de base et de formation chorale en Espagne (Daniel Mestre, Espagne)
  • Le chant choral appartient aux élèves du lycée de Jinglun : développement du chœur de marins Golden School du lycée Chenjinglun de Pékin,
Under the leadership of Prof. Batu Chaolu, nine public welfare choirs sang “Tomorrow will be better” at the opening ceremony © CICF

pour continuer, le lendemain, avec d’autres sujets intéressants:

  • Révélation du chœur : le concept de l’éducation et la construction du système des chœurs participant aux festivals internationaux de musique chorale (Chen Guanghui, Chine)
  • FENIARCO, un projet national pour l’essor de la culture chorale en Italie (Andrea Angelini, Italie)
  • Comment la participation musicale vous fait du bien (Allen Henderson, USA)
  • Importance du chœur dans l’éducation musicale du primaire et du secondaire (Wang Jun, Chine)
  • Responsabilité de différentes fonctions au sein de l’ensemble, leadership et sentiment d’appartenance (Pawasut Piriyapongrat, Thaïlande)
  • L’avantage de la musique chorale dans la construction d’une communauté prospère, le développement de qualités personnelles et leur association pour un meilleur résultat d’équipe (Donka Miteva, Allemagne / Bulgarie)
  • Le rôle de la chorale d’enfants : l’importance de fournir de la vraie musique à la petite enfance (Saeko Hasegawa, Japon)
  • L’éducation chorale entre au primaire et au lycée de campagne avec l’exemple du choeur heureux (Li Kemei, Chine)
  • Comment chanter dans une chorale vous rend-il en meilleure santé ? (Carole Blankenship, USA)
  • Concours d’arts choraux : ne pas être esclave de la concurrence, mais ambassadeur des arts ! (Gan Li, Chine)
Choral education enters rural primary and high schools with the example of happy chorus – Li Kemei (China)

Dans les jours qui ont suivi, un grande place a été réservée à l’écoute des nombreux chœurs (308) qui se sont succédé pour l’événement. L’évaluation chorale des chorales participantes a eu lieu dans le magnifique Centre des arts du spectacle Tianqiao du Théâtre Lyrique de Pékin, répartie en catégories et évaluées par trois groupes de jurys qui ont pu apprécier la préparation remarquable, la richesse vocale et la variété des répertoires proposés, les conseils de jeunes créateurs impliqués dans la présentation de leurs pièces intéressantes et attrayantes.

The Award Ceremony, on the first rows: Ensemble Vocal Sénior de la Salle (Canada) and Choir Knipas un Knauki (Latvia) © CICF

Simultanément, les chœurs suivants ont donné des représentations à la salle de concert du Centre national des arts de la bibliothèque et à la salle de concert de Pékin : la Chorale de l’Université du Missouri, le Chœur Radost (Russie), les Voces Para La Convivencia (Espagne), les Wattana Girls (Thaïlande), le Chœur national B. Baykadamov (Kazakhstan), les Ball in the House (États-Unis), le Chœur Cadence (Canada), les Voisingers (Hongrie), le Chœur mondial de jeunes, l’Ensemble vocal Moran (Israel), le Chœur Arturo Beruti (Argentine), le Chœur Pannon (Hongrie), la Schola Cantorum d’Oxford, le Chœur universitaire de Pécs (Hongrie), le Chœur de garçons du Collège Choral Sveshnikov de Moscou, la Chorale d’enfants sino-canadiens, le groupe vocal gabonais Le Chant sur la Lowe, le groupe de chant russe Sarafan, le Chœur de chambre de l’Université de l’Utah, le chœur de chambre Viva Voce (Nouvelle-Zélande ), le chœur letton Knipas un Knauki, le Concert des nouvelles pièces chorales (Chine).

CICF Officials, IFCM President Emily Kuo Vong and the two winners of the final competition © CICF

Des masterclasses sur des sujets tels que la technique de direction, le principe et l’approche pour construire la voix dans les chœurs d’enfants, les répétitions de chœurs, l’entraînement de l’oreille, l’entraînement au rythme ont été animées par Patricia Kaiser, Antonio Llaca, Yan Wang, Anthony Trecek-King, Fumiyo Tozaki, Aleksei Petrov, Li Gong, Cameron F. LaBarr, Cristian Grases, Dapeng Meng.

La cérémonie de clôture du Festival, qui s’est déroulée au Grand Théâtre de Pékin, le Centre des arts du spectacle Tianqiao, a été très intéressante : les chœurs ont vraiment réussi à enthousiasmer le public. Bref, on peut dire : « Le refrain fait rêver, la musique fait vivre ».

 

Traduit de l’anglais par Barbara Pissane (France), relu par Jean Payon (Belgique)

 

Andrea Angelini est diplômé en piano et direction de chœur. Son ensemble professionnel Musica Ficta Vocal Ensemble est spécialisé dans la musique chorale de la Renaissance. Il est fréquemment invité en tant que juré dans les concours de musique chorale importants. Andrea est le directeur artistique du Rimini International Choral Competition, du Claudio Monteverdi Choral Competition et d’autres festivals en Italie et ailleurs. Il est le président d’AERCO, l’association régionale chorale de la région Emilia Romagna, et rédacteur en chef du Bulletin International Choral (ICB). Courriel: aangelini@ifcm.net

PDFPrint

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *